• Petit soldat

     

     

     

                                  

     

    PETIT SOLDAT

     

     

     

     

    Une deux une deux,
    Au pas cadencé avancent les forçats
    Les tâches les plus ingrates ne les rebutent pas.
    Ils croient que le bonheur se trouve là-bas
    Dans un endroit très loin d’ici
    Un but qui recule à chaque pas
    Une deux une deux
    Mais oui bien sûr tu l’atteindras
    Disent dans leurs oreilles les médias
    Peut-être qu’avant de l’atteindre tu mourras
    Alors presse-toi
    Tu penses qu’avant les autres tu y seras
    Une deux, une deux
    Ferme les yeux, ferme la bouche
    Accomplis ton travail de forçat
    Puisque qu’autre chose tu ne connais pas
    Regarde derrière la colline,
    Un effort, c’est sûr, le bonheur est là…



    Une deux une deux petit soldat
    Retourne-toi rien qu’une fois
    Tu verras que tu es déjà passé là
    Que le sol tourne sous tes pas
    Ouvre tes yeux regarde en haut l’étoile au-dessus de toi
    Elle n’a jamais bougé, elle attend…

    Elle attend quoi cette étoile petit soldat ?
    Que tu arrêtes de marcher au pas
    Une deux trois…

     

    Juin 2011

     

    « Soleil couchantChaos »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :